Syndrome Niagara

 

téléchargement (60)

Nous avons tous un chemin que l’on choisit consciemment ou non de prendre.

Le chemin en question, au premier abord, semble bien dégagé jusqu’à ce que l’on se trouve tout près d’une chute d’eau et qu’il est trop tard pour l’éviter.

La chute est alors imprévue et brutale.

La vie est ainsi faite et la plupart d’entre nous chutons sans avoir finalement pris l’initiative de voir plus loin ce qui se passait.

Nous ne sommes pris par le courant que parce que nous avons décidé de nous laisser embarquer. Nous n’avons pas pris soin de mener la barque au bon endroit et nous n’avons pas non plus pris le temps de bien analyser ou d’observer au loin ce qui nous attendait.

En procédant ainsi, nous faisons partie de la masse des gens qui suivent et sont dirigés par le monde, leur environnement plutôt que de suivre nos valeurs propres et nos souhaits.

La conséquence est sans appel soit vous vous apercevez assez tôt que vous n’êtes qu’à quelques mètres de la chute d’eau ou alors vous décidez fermement de vous réveiller et de prendre vos rames et poussez aussi fort que possible votre petite barque.

Le terme « syndrome Niagara » a été inventé par Anthony Robbins, grand coach, entrepreneur et enseignant en motivation.

Vous avez 4 solutions pour éviter d’être compté parmi les non rescapés du Niagara :

1 –  Décider en amont sur quoi vous souhaitez vous concentrer

2-  Développer une attitude dynamique anticipée (proactive)

3-  Avoir une vision à long terme

4-  Réparer les choses avant qu’elles n’empirent

5- Persévérer malgré les imprévus

5-  Rester concentré et déterminé par votre objectif

6- Eviter de se focaliser sur le prochain rocher contre lequel vous allez buter. Regardez au loin et maintenez votre barque

 

Affectueusement Hayat B.

Tous droits réservés