Les hormones pendant la grossesse. Parlons-en !

images (73)

Attendre un enfant est source de bonheur et de joie de vivre. C’est un état dans lequel la femme est émerveillée par l’évolution de ce petit être dans son ventre, elle est comme sur des nuages sur lequel elle savoure tous les instants.

Euhhhhhh STOP !

Il faut dire que toutes les femmes ne vivent pas la grossesse de la même façon. Le corps de la femme à l’intérieur subit des transformations qui ont des conséquences sur son état aussi bien psychologique que physique.

Certaines sauteront l’étape des vomissements, des courbatures, des douleurs abdominales ou étirements musculaires quels qu’ils soient.

Je me souviens d’une amie qui sautait et était en pleine forme lors de sa grossesse.

D’ailleurs, certains maris n’hésitent pas à faire la comparaison et à penser que l’on fait la comédie lorsque les hormones nous chamboulent. C’est juste agaçant pour ne pas dire autre chose !

Ah oui ces sacrées hormones, parlons-en !!!

Pendant que certaines savourent les étapes de leur grossesse, d’autres souffrent.

Il n’en reste pas moins qu’avoir un enfant est un bienfait inexplicable et magique, c’est un don de Dieu Le très Haut.

Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que l’on oublie avec le temps les douleurs de l’accouchement et les difficultés de la grossesse.

Je reviens à ces hormones ! Il faut savoir que la femme enceinte ou la femme qui vient d’accoucher subit l’effet indésirable des hormones.

Certaines tombent dans le baby blues et d’autres sont irritables, très nerveuse au point de sauter sur le conjoint !

Je plaisante mais la réalité n’est pas loin !

Il faut savoir que chaque femme est différente et va réagir de façon différente selon sa grossesse et que les comparaisons n’ont absolument pas lieu d’être avec les femmes enceintes qui vivent leur grossesse sans effets secondaires.

La femme enceinte a besoin d’une attention particulière et c’est là l’épreuve des hommes.

La patience et la tendresse envers leurs femmes doivent être à la hauteur de leur douleur et de leurs envies.

Les hommes se plaignent souvent de l’état de leur femme qu’ils ne maîtrisent pas et au lieu de lui apporter de la douceur ils montrent un désintéressement et un ras-le-bol.

Pour certains c’est CALIMERO qui prend place ! Les pauvres ils subissent ce n’est vraiment pas facile ! Rrrrrrr

images (74)

A l’instar du syndrome prémenstruel, combien de femmes redoutent l’arrivée de leurs menstrues.

Les effets sont différents d’une femme à une autre. De forts effets indésirables (fatigue, irritabilité, vomissements, douleurs abdominales…) peuvent aller jusqu’à paralyser la femme et la clouer au lit !

Il est très compliqué pour la femme, qui subit cet état, d’être en plein self-control.

Les effets du syndrome prémenstruel se retrouvent dans la grossesse aussi fort et parfois plus fort encore selon la femme.

Rien n’est facile, seule la patience et le réconfort ainsi que la douceur sont recommandées envers ces femmes qui, avec ces petits ingrédients, pourraient mieux vivre son état.

Lorsqu’on est un couple, l’attention va dans les deux sens. Avec de la bonne volonté on peut apporter un peu plus de bonheur dans sa vie alors ne soyez pas avar en petites attentions.

Fraternellement

Hayat B.

Tous droits réservés

2 réflexions sur “Les hormones pendant la grossesse. Parlons-en !