Violence psychologique

images (69)

On a beau dire ce que l’on veut la violence psychologique existe bel et bien !

Certains diront que « c’est du n’importe quoi  » , d’autres « de la comédie » ou encore « de l’invention ».

La violence psychologique existe depuis bien longtemps si ce n’est qu’aujourd’hui elle est sortie de l’ombre pour enfin être exposé au grand jour et cela ne plaît pas forcément !

Souvent les femmes ne se rendent pas compte qu’elles subissent ce type de violence soit parce qu’elles n’en ont jamais entendu parler ou bien parce qu’elles pensent que cela ne sera pris au sérieux.

Il faut savoir que les mots peuvent être violent, douloureux mais aussi destructeur au point de mener la personne sujette à cette violence à la dépression, à une perte de confiance totale en ses valeurs.

Les manipulateurs ont souvent un complexe d’infériorité par rapport à leurs femmes lorsque celle-ci travaille par exemple et de ce fait utilise la parole comme outil de déstabilisation. 

images (27)

Les paroles autant que les moqueries d’ailleurs ont un impact sur le mental d’une personne et sont souvent utilisées par vengeance, jalousie et envie.

Le fait d’entendre chaque jour des paroles qui blessent, qui vous arrache le cœur et vous paralyse a des conséquences sur soi, sur sa santé et principalement sur le mental.

Le Saint Coran évoque la création de la femme en ces termes : « elle est créé de la cote de l’homme ».

D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui croit en Allah et au jour dernier qu’il ne cause pas de gêne à son voisin et soyez bon avec les femmes. En effet elles ont certes été crée d’une côte et ce qui est le plus tordu de la côte est sa partie supérieure. Si on veut la redresser on la casse et si on la laisse elle reste tordue. Soyez bon avec les femmes ».

(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°5185)

Il n’est pas compliqué de comprendre par cette merveilleuse parabole que la femme est sensible, fragile et qu’il est bon de la traiter avec bienveillance, bonté, amour et douceur.

Avec un traitement contraire, on le voit avec les divorces, à force de trop tirer sur la corde, la plupart des femmes s’effondrent.

De par sa sensibilité, la femme, reste malheureusement la proie facile, il n’en reste pas moins que toutes les femmes ne sont pas les mêmes ! A chacune je dirais sa sensibilité.

Ceci étant dit, faire abstraction de paroles rabaissantes n’est pas si simple.

Cette violence psychologique finit par détruire ces femmes fragiles, qui finissent par penser qu’elles ne valent rien. 

L’objectif premier dans ces cas est de se convaincre à tout prix que vous êtes tout le contraire des critiques que vous supportez, que vous êtes une bonne personne et que vous méritez d’être respectée.

Le fait d’avoir été longtemps dénigrée vous fait tout rater au point où vous avez le sentiment d’être “une incapable” mais il va de soi que cela n’est la conséquence que d’un traitement psychologique négatif.

Il est donc urgent de se détacher de cette fausse croyance et de croire en vos capacités.

Il faut savoir que les résultats d’un travail sur soi ne se constate jamais dans l’immédiat ! La patience et la volonté de sortir d’un harcèlement psychologique se font doucement mais sûrement.

Il est primordial de se répéter chaque jour des mots positifs et valorisants pour forger sa carapace.

Si vous ne croyez pas en vous, ce n’est certainement pas votre conjoint, qui passe son temps à vous dévaloriser, qui vous y aidera bien au contraire !

Estimez-vous à votre juste valeur et contrez les mauvaises critiques. Affirmez-vous et pour cela commencez par vous aimer.

Pour ce faire il faut le VOULOIR. Donnez-vous la chance de vivre mieux et d’avoir confiance en vous.

Fraternellement

Hayat B.
Tous droits réservés

images (30)

2 réflexions sur “Violence psychologique

  1. letswritemydear dit :

    J’ai lu dans un livre un témoignage d’un homme qui a subit des violences psychologiques. Il a dit il préfère se faire taper car cela laisse des bleus alors que la violence psychologique laisse des bleus invisible. Du coup, personne ne croit que la personne souffre de violences psychologiques. Cette personne a subi de la violence psychologique de la part de ses parents.
    En tout cas belle article qu’Allah facilite ces gens en souffrance.