La femme musulmane, ce bijou

images (15)

 

La femme a une valeur que seul le Saint Coran a su légitimer. Loin des clichés que beaucoup se font de la femme musulmane, elle a un statut unique.

L’Islam donne à la femme musulmane des droits que nul autres sociétés ne donnaient auparavant.

Malheureusement ce fait n’est jamais mis en avant mais bien au contraire on cherche à faire de l’Islam une religion de non-droit, d’extrémisme et de contrainte.

Pourtant à l’époque, la femme était méprisée et n’avait aucuns droits. Elle était sujette à de multiples agressions sans que justice ne soit faite. On les enterrait vivante, l’annonce de la naissance d’une fille était considérée comme un malheur, elle n’avait aucune considération.

C’est dire qu’au moyen âge la question se posait de savoir si la femme avait une âme c’est fou non !

Allah le Glorieux a donné à la femme une place singulière et sa miséricorde nous fait part de l’aide qu’il a apporté à plusieurs femmes croyantes.

Je citerai comme exemple Aïcha, épouse de notre noble prophète lorsqu’elle fut calomnié après avoir été ramené à cheval par un homme l’ayant trouvé seul.

Les hommes ayant levé le camp pensaient que Aïcha se trouvé dans le palanquin qu’ils transportés.

Après une longue période de médisance, Allah le Très Haut fit descendre un verset afin de faire taire les médisants.

images (16)

« Ceux qui sont venus avec la calomnie sont un groupe d’entre vous. Ne pensez pas que c’est un mal pour vous, mais plutôt c’est un bien pour vous. A chacun d’eux ce qu’il s’est acquis comme péché. Celui d’entre eux qui s’est chargé de la plus grande part aura un énorme châtiment » (Sourate La lumière, Verset 11).

La miséricorde d’Allah envers Aïcha a fait de cette dernière une femme respectée et reconnue comme faisant partie des véridiques.   

Il y a également une Sourate consacrée à Mariam, la mère des croyants, un exemple d’ailleurs pour toutes les femmes.

 » (Rappelle-toi) quand les Anges dirent ;  » O Marie ! Certes Allah t’a élue et purifiée ; et il t’a élue au-dessus des femmes des mondes. » (Sourate Al-Imran Verset 42)

La femme musulmane a des droits similaires à ceux de l’homme à une différence prêt pour des raisons particulières et non par considération.

Il faut noter que la femme est fragile dans le sens où elle doit être traité comme nous le dit l’Islam avec bienveillance.

D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit : « Celui qui croit en Allah et au jour dernier qu’il ne cause pas de gêne à son voisin et soyez bon avec les femmes. En effet elles ont certes été créé d’une côte et ce qui est le plus tordu de la côte est sa partie supérieure. Si on veut la redresser on la casse et si on la laisse elle reste tordue. Soyez bon avec les femmes ».
(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°5185)

Bien que la femme ait des défauts, Allah Le Miséricordieux met en garde contre le mauvais comportement envers la femme.

J’ai pu remarquer que de nombreuses femmes musulmanes ne sont pas considérées ou encore chargées de responsabilités trop lourde sans avoir en retour un peu d’aide de la part de leur époux ou encore peu de soutien moral.

La tendance est au dénigrement et à la non reconnaissance du travail de la femme qui souvent doit travailler et répondre au surplus à ses obligations dans le foyer.

Un travail qui parfois n’est pas choisi mais plutôt indirectement imposé dans le sens où l’homme fait ressentir à la femme qu’elle doit participer financièrement et n’a pas à être assistée.

Bien évidemment, je ne généralise pas ! Il existe el Hamdouli Allah des hommes pieux, reconnaissants, aimants et doux craignant notre créateur.

Pour clore cet article, je finirais en ces termes : la femme musulmane a une valeur inestimable, elle donne la vie par la permission d’Allah Le Tout Puissant, elle a la responsabilité de son foyer, de l’éducation de ses enfants et à la force et la capacité de jongler avec toutes ces responsabilités.

N’est-ce pas assez ?! Ne mérite-t-elle donc pas de l’estime et de la douceur ?

Sur ces mots, je vous dis à très bientôt In Shaa Allah pour un nouvel article !

Hayat B.

Tous droits réservés

suivez moi