Un cœur assombri

thTLFQZQHV

 

« Le cœur a ses raisons que la raison ignore » n’est-ce pas une expression de Blaise Pascal bien connue souvent utiliser lorsque l’on est amoureux, mais il faut savoir que sa signification n’est pas exclusive à l’amour.

Ne pas pouvoir discerner la lumière de l’obscurité, la vérité du mensonge et le bien du mal sont autant de caractéristiques décrivant la maladie du cœur.

Les raisons du cœur ne sont pas toujours rationnelles. Notre raison ignore ce que nous refusons de voir ou d’admettre quitte à tomber dans l’erreur. Nous devenons à cet instant déraisonnable.

Chaque chose que nous percevons est flouté par nos désirs et nos envies au point ultime où même les décrets d’Allah Le Miséricordieux deviennent invisible.

Courir après la richesse, les plaisirs interdit de cette vie, le pouvoir et bien d’autres choses participent à assombrir le cœur et à nous éloigner de notre but réel sur terre.

Nous ne sommes que de passages et nous seront rappelés à notre créateur afin d’exposer nos bonnes œuvres ou nos mauvaises actions.

Lorsque le cœur est touché, la raison est assaillie à la moindre occasion par les insufflations d’Iblis, le bannit. La vérité s’en voit tacheté de mensonges et d’illusions.

J’ai en tête à cet instant où j’écris l’image d’un mirage que j’ai pu observer en Egypte où au milieu du Sahara on pense percevoir un point d’eau et plus on s’approche de ce fameux point d’eau et plus il disparaît.

C’est un phénomène vraiment magnifique à observer !

La maladie du cœur est à l’instar de ce mirage une illusion à laquelle on se cramponne fermement. On pense être dans le vrai et avancer vers la vérité mais au bout il n’y a rien, aucune issue.

Pour se soigner de la maladie du cœur pas de miracle, une seule solution : Le livre d’Allah Le Clément et la Sounnah de notre prophète bien aimé Aleyhi Salat Wa As Salam.

Se reporter à nos obligations et à nos devoirs de musulmans voilà un chemin conduisant à faire entrer la lumière dans nos cœurs !

Sourate Younes (10) Verset 57 : « Ô gens ! Voilà que vous est venu une leçon de la part de votre Seigneur, de même qu’une guérison de ce qui est dans les poitrines, ainsi qu’une bonne direction et une miséricorde pour les croyants ».

S’éloigner de la perversion, de tous ce qui pourrait rendre malade notre cœur et chercher refuge auprès de notre créateur est un cheminement auquel il est nécessaire de se tenir.

Ibn Jawzî ( savant musulman Hanbalite dont la lignée remonte à Abou Bakr, le célèbre compagnon de notre bien aimé prophète et premier calife) dans son ouvrage La pensée Vigile expose de façon très claire et en quelques mots comment se ne pas sombrer dans le côté obscur : « Tantôt pauvreté, tantôt richesse. Humiliation un jour, puissance un autre. Victoire des amis une fois, satisfaction des ennemis une autre fois. L’homme heureux est celui qui, en toute circonstance, reste fidèle à un seul principe : la piété. »

Qu’Allah nous guide et nous préserve In Shaa Allah.

Fraternellement Hayat B.

Tous droits réservés

images (39)