La rancœur

images (40)

La rancœur est un sentiment qui dure, fait d’une profonde amertume, de ressentiment et de haine, lié au souvenir d’une injustice ou d’une déception.

Il est difficile de s’en détacher tant que l’on ne fait pas un long travail sur soi pour s’en débarrasser.

La rancœur est une attitude qui dévore l’âme, la noircit et la prive de toute lumière.

Généralement les personnes rancunières ne sont pas heureuses car toujours dans l’attente de voir l’autre payer ses erreurs.

Les liens unissant les musulmans doivent être fait d’amour, d’affection, d’entraide mutuelle, de politesse et gentillesse où il n’y a aucune place pour l’égoïsme et la vanité.

Les conflits quels qu’ils soient poussent souvent l’auteur à commettre des péchés graves qui aveugle et conduise à multiplier les actes interdits comme le mensonge par exemple.

[Je consacrerai d’ailleurs un article à ce sujet très bientôt In Shaa Allah. Vous avez la possibilité d’être mis au courant en cliquant ici.]

Il est donc primordial d’éviter les disputes, de pardonner, de maîtriser sa colère et de ne finalement pas répliquer aux injustices quand bien même cette attitude est difficile à adopter.

En répliquant d’ailleurs ce serait conforter l’autre dans son acte et lui donner d’autres raisons de se révolter. Aussi, l’entourage familiale ou autres peut à cet effet ne pas aider à la réconciliation d’où l’intérêt de s’éloigner de tout conflits supplémentaires.

Aussi nous savons qu’Iblis, le bannit est le premier à se réjouir de ces situations et se jette sur l’occasion pour nous éloigner d’Allah le Miséricordieux.

Si l’Islam nous a prescrit des principes ce n’est pas sans raison. Allah le Glorieux nous donne les clés du paradis à nous d’en trouver la porte en se comportant de la meilleure des façons !

La solution pour prendre du recul et s’éloigner de la colère est de s’isoler des personnes durant 3 jours maximum. Cette durée permet de se réconcilier avec ses pairs et de prendre ainsi le temps de revenir à un état de raison.

J’ai connaissance d’une amie qui suite à une séparation entretient un ressentiment dans son cœur et passe son temps à rechercher un exécutoire à l’encontre de la personne. J’ai le sentiment que cette amie ne se reposera que lorsque la personne l’ayant opprimé aura payé ses fautes et subit un châtiment douloureux.

Cette attitude est tellement triste parce que non seulement cette amie nourrit son cœur de rancœur et par la même occasion s’éloigne des recommandations de notre créateur.

Notre devoir est donc d’invoquer en faveur de ces personnes afin qu’Allah les guide et leur apporte sérénité et sagesse et qu’il nous guide afin de ne pas tomber dans l’interdit.

Il ne faut pas oublier qu’un cœur assombrit par la rancœur corrompt les bonnes actions et obscurcit leur brillance.

Un cœur sain c’est souhaiter le bien aux personnes qui nous entourent et globalement à tous croyants et le leur apporter si cela est à notre portée.

Le cœur d’un musulmans ne doit en principe ne contenir aucune trace de rancœur, d’orgueil, de haine ou quoi que ce soit allant à l’encontre des principes islamiques.

Ne nous est-il pas dit explicitement : « Invoquez-moi et je répondrai à votre appel » Sourate Ghafir Verset 60. Alors invoquez et demandez !

Ne négligez pas les invocations les sœurs elles sont d’un bienfait inestimable.

Fraternellement Hayat B. 

Tous droits réservés